Allaiter votre bébé

Résumé

La première tétée a lieu dès que possible après la naissance de votre bébé. Ce moment précieux est l’occasion de faire connaissance avec votre nouveau-né en lui donnant du « colostrum », ce lait miraculeux que vous produisez les premiers jours après la naissance. L’allaitement n’est pas toujours simple, mais vous n’êtes pas seule.

Première tétée

Méthode naturelle pour nourrir votre nouveau-né, l’allaitement permet en outre d’établir un lien unique entre vous. Peu de temps après la naissance de votre bébé, la sage-femme vous aidera à donner la première tétée à votre enfant. Étonnamment, votre bébé sent le lait maternel et le cherche, en ouvrant la bouche au moindre contact avec ses lèvres1. L’allaitement demande un peu d’entraînement et peut être douloureux au départ, notamment si votre bébé ne prend pas bien le sein. Adopter une position confortable peut vous aider à mieux allaiter. Demandez des conseils techniques à votre sage-femme et vous serez bientôt à l’aise. Il est rassurant de savoir qu’une fois la technique maîtrisée, l’allaitement est indolore et facile. Vous trouverez des informations sur les positions appropriées et des conseils pour bien mettre votre bébé au sein dans notre guide pour un allaitement réussi.

À quelle fréquence dois-je allaiter mon bébé ?

Nombreuses sont les jeunes mamans à s’inquiéter de la faible quantité de lait bue par leur nourrisson. En réalité , les premiers jours, votre nouveau-né n’a besoin que de l’équivalent de quelques cuillères à café de colostrum par jour étant donné que son ventre fait à peu près la taille d’une bille2. Il se peut toutefois que votre enfant réclame à manger toutes les heures et il est parfaitement normal qu’il perde jusqu’à 10 % de son poids de naissance la première semaine en raison de la perte de liquides. À la fin de la deuxième semaine, votre enfant aura probablement retrouvé son poids d’origine et commencera à grossir de manière régulière. Découvrez comment savoir si votre bébé boit suffisamment de lait maternel.

Lors des tétées nocturnes, votre corps produit davantage de « prolactine », l’hormone responsable de la lactation.3.

Laissez-vous guider par votre bébé

N’essayez pas d’imposer un rythme d’alimentation précis à votre nouveau-né. Pendant les premiers mois au moins, il est conseillé de nourrir votre bébé « à la demande ». À défaut d’une organisation définie, vous saurez bientôt repérer les signes montrant que votre bébé a faim : votre enfant peut notamment sucer ses poings, pleurer et ouvrir la bouche en tournant la tête avec impatience. Laissez votre bébé téter aussi longtemps qu’il le souhaite, en veillant à ce qu’il vide complètement votre sein avant de passer à l’autre. Rappelez-vous qu’il n’est pas possible de trop donner à manger à un bébé allaité.

Votre nouveau-né n’a pas la notion du temps. Au début, il se nourrira donc régulièrement la nuit. Par conséquent, ne vous attendez pas à de longues nuits de sommeil et reposez-vous aussi souvent que possible.

Rot

En faisant faire un rot à votre bébé après la tétée, vous l’aiderez à évacuer l’air coincé dans son estomac pouvant le gêner. De manière générale, voici comment procéder :

  • Faites en sorte que l’estomac et le dos de votre bébé soient droits, et non recroquevillés.
  • Soutenez la tête et la nuque de votre enfant.
  • Massez-le délicatement dans le dos en faisant des mouvements vers le haut.
  • Gardez un lange à proximité en cas de régurgitations.

 

Colostrum

Le colostrum est un lait concentré très nutritif que vous produisez dans les premiers jours qui suivent l’accouchement. Il est épais, jaune et plein d’immunoglobulines et d’anticorps importants qui aident à renforcer le système immunitaire de votre bébé. Votre nouveau-né n’aura besoin que de très petites quantités de lait, son estomac étant minuscule à ce stade.

Quand la « montée de lait » a-t-elle lieu ?

Entre deux et quatre jours après l’accouchement, vos seins vous sembleront plus remplis car vous commencerez à produire de plus grandes quantités de lait maternel. Au début de chaque tétée, vous produirez un lait peu épais et désaltérant qui permettra d’hydrater votre bébé. Au fil de la tétée, le lait deviendra plus épais, plus nourrissant et plus calorique, et votre bébé sera ainsi rassasié plus longtemps. C’est pour cette raison que votre bébé doit vider totalement votre sein avant de passer à l’autre.

Saviez-vous que le lait maternel s’adapte à votre bébé ?

Le lait maternel est un aliment réellement incroyable. Sa composition évolue non seulement pour répondre aux besoins croissants de votre bébé mais aussi il contient également différents niveaux de calories selon le sexe de votre enfant. En savoir plus sur les merveilles du lait maternel.

Les bienfaits de l’allaitement

Le lait maternel est parfaitement adapté aux besoins nutritionnels de votre bébé : il apporte les quantités appropriées de vitamines, de minéraux, de graisses et de protéines dont votre enfant a besoin pour grandir. Voici quelques-uns des avantages du lait maternel et de l’allaitement :

Lait maternel

  • Contient tous les nutriments dont votre bébé a besoin pendant les six premiers mois de sa vie.
  • Fournit des anticorps pour renforcer le système immunitaire de votre nourrisson.
  • Réduit les risques d’infection (gastro-entérite, par exemple) pour votre bébé.
  • Est exactement à la bonne température pour votre nourrisson.
  • Permet de tisser des liens avec votre bébé.

L’allaitement

  • Réduit le risque de cancer des ovaires et du sein pour la mère.
  • Il est gratuit et ne nécessite aucun équipement
  • Permet de brûler jusqu’à 500 calories par jour et vous aide ainsi à retrouver naturellement votre poids initial.

Problèmes courants

Pour les jeunes mamans, les difficultés avec l’allaitement sont courantes au départ, mais il est possible de résoudre la plupart des problèmes rencontrés avec l’aide de votre sage-femme ou de votre professionnel de santé. Voici quelques problèmes courants et leurs solutions :

Quel est le problème ?Que faire dans ce cas ?
Le bébé tète peu et souventLes tétées rapprochées sont normales au début, mais les tétées doivent s’espacer à mesure que le bébé grandit.
Crevasses, douleurs ou saignements au niveau des mamelonsDemandez à votre professionnel de santé ou à votre médecin généraliste de vérifier que votre bébé prend correctement le sein. Vous pouvez aussi exprimer manuellement quelques gouttes de lait maternel après la tétée pour les appliquer sur vos mamelons. Évitez le savon, aérez vos seins et appliquez de la crème à base de lanoline4.
EngorgementMettez votre bébé au sein pour soulager la tension et vérifiez que votre bébé est bien installé et tète efficacement. Si l’engorgement est tel que votre bébé ne peut prendre le sein correctement, essayez d’exprimer le lait ou de prendre une douche chaude pour favoriser l’éjection du lait. Si vous avez besoin d’aide ou de conseils supplémentaires, contactez votre professionnel de santé.
MastiteSi vos seins sont chauds et tendus, et si vous présentez des symptômes semblables à ceux d’un rhume ou d’une grippe, il se peut que vous ayez une mastite. Vous pouvez alors vous sentir très faible. La mastite peut conduire à une infection grave. Par conséquent, elle est souvent traitée avec des antibiotiques. Contactez votre médecin dès que possible.
MuguetParlez-en à votre sage-femme, votre infirmier ou votre médecin généraliste, qui pourra déterminer si vous avez un épisode de muguet et prescrire un traitement approprié le cas échéant. Sachez que vous pouvez poursuivre l’allaitement sans problème.

Prochaines étapes

Une alimentation équilibrée est essentielle pour rester en bonne santé et veiller à ce que votre bébé reçoive les nutriments dont il a besoin via le lait maternel. Découvrez comment bien manger dans le cadre de l’allaitement.

L’allaitement est la compétence la plus importante que vous allez devoir acquérir les premiers jours après l’accouchement. Votre sage-femme pourra vous donner de nombreux conseils et techniques afin de vous faciliter la tâche. Profitez pleinement de son aide.

Les premiers jours (et les premières nuits), l’allaitement vous prendra une grande part de votre énergie. Demandez à votre conjoint, à votre famille et à vos amis de vous aider dans d’autres tâches (changer votre bébé, par exemple) afin que vous puissiez vous reposer autant que possible.

Plus tard, si vous le souhaitez, vous pourrez essayer d’exprimer votre lait maternel afin que vous et votre conjoint puissiez nourrir votre bébé à tour de rôle.. Lisez notre guide sur l’expression et le stockage du lait maternel en toute sécurité.

  1. NHS, Breastfeeding: Positioning and attachment [en ligne], 2016, disponible à l’adresse http://www.nhs.uk/Conditions/pregnancy-and-baby/Pages/breastfeeding-positioning-attachment.aspx [page consultée en mars 2017].
  2. NHS, Breastfeeding: The first few days [en ligne], 2016, disponible à l’adresse http://www.nhs.uk/Conditions/pregnancy-and-baby/Pages/breastfeeding-first-days.aspx [page consultée en mars 2017].
  3. Tay CCJC et al., Twenty-four hour patterns of prolactin secretion during lactation and the relationship to suckling and the resumption of fertility in breast-feeding women, Human Reprod 1996, 11 (5), p. 950-55.
  4. NHS, Sore or cracked nipples when breastfeeding [en ligne], 2016, disponible à l’adresse http://www.nhs.uk/Conditions/pregnancy-and-baby/Pages/sore-cracked-nipples-breastfeeding.aspx [page consultée en mars 2017].

Lectures complémentaires

Découvrez les signes à surveiller, les aliments particulièrement susceptibles de déclencher une réaction, quand et comment introduire des aliments allergènes en toute sécurité, et pourquoi l’allaitement peut contribuer à réduire le risque allergique chez les nourrissons.

Nous vous montrons ici comment donner à votre bébé tous les nutriments dont il a besoin si vous souhaitez faire vous-même ses repas après six mois.

Avis important

En cliquant sur le bouton « Continuer », vous pourrez en savoir plus sur la nutrition infantile. Si vous choisissez de continuer, vous acceptez que Danone vous fournisse ces informations à votre demande individuelle et à titre informatif. Le lait maternel est l'aliment idéal pour les nourrissons : il est le mieux adapté à leurs besoins spécifiques. Une alimentation saine et équilibrée de la mère est importante pour la préparation et la poursuite de l'allaitement. L'allaitement mixte peut interférer avec l'allaitement et réduire la production de lait. Il est difficile d'inverser le choix de ne pas allaiter. Si une préparation pour nourrissons est utilisée pour un bébé non allaité, il est important d'observer attentivement les instructions de préparation et d'utilisation et de suivre les conseils d’un professionnel de la santé. Une utilisation incorrecte peut présenter un risque pour la santé de l'enfant. Les implications socio-économiques doivent être prises en compte dans l'utilisation des préparations pour nourrissons. Après 6 mois, en plus du lait maternel, l'eau est la seule boisson essentielle. N'hésitez pas à consulter votre professionnel de la santé si vous avez besoin de conseils sur l'alimentation de votre bébé.

CORONAVIRUS (COVID-19):
Comment vous protéger et protéger votre bébé ?