Premier Trimestre: Semaines 1 à 12

Au cours du premier trimestre de grossesse, vous allez peu à peu vous faire à l’idée que vous attendez un bébé et lire des articles sur tous les changements que va connaître votre corps.

Même si cela peut vous paraître précoce, l’adoption de bonnes habitudes alimentaires dès ce stade donnera à votre bébé toutes les chances de bien se développer.

Le développement de votre bébé au premier trimestre

Lors des cinq premières semaines, les signes de votre grossesse peuvent se résumer à l’absence de vos symptômes prémenstruels habituels. Cependant, les organes vitaux de votre bébé se développent vite, y compris son cœur. À la fin du premier trimestre, votre bébé a beaucoup grandi : ses bras et ses mains se développent, de même que ses muscles et ses os. À 12 semaines, le cerveau de votre bébé poursuit également son développement. Les acides gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI-LC), et en particulier l’acide docosahexaénoïque (DHA), sont essentiels pour le développement de la matière grise.

Que manger et éviter pendant le premier trimestre ?

Pour permettre le bon développement de votre bébé, une alimentation complète et saine est primordiale :

  • En début de grossesse, il est conseillé de prendre des compléments d’acide folique pour réduire le risque de malformation du tube neural (spina bifida, par exemple). Pas d’inquiétude toutefois si vous découvrez votre grossesse et n’avez pas pris de complément d’acide folique jusqu’ici : commencez dès maintenant et poursuivez la prise d’acide folique jusqu’à la 12e semaine. Une dose quotidienne de 400 μg est recommandée.
  • Pendant la grossesse, votre système immunitaire s’adapte pour accepter et protéger votre bébé, ainsi que pour vous protéger vous-même. Aidez votre système immunitaire en mangeant sainement et en apportant une attention particulière à la préparation des repas. Ne prenez pas de risque si un aliment ne vous semble pas frais, évitez les produits susceptibles de présenter un danger, nettoyez soigneusement tout ce que vous consommez et lavez-vous régulièrement les mains.
  • Le fer est l’un des nutriments clés pour une alimentation saine pendant la grossesse. Il permet de transporter plus d’oxygène dans vos globules rouges et est nécessaire pour le développement du cerveau de votre bébé. De faibles niveaux de fer peuvent causer une anémie. Dans ce cas, vous êtes fatiguée, voire épuisée, et vous ne vous sentez pas bien.
  • Essayez d’intégrer des aliments riches en fer dans votre alimentation en mangeant de la viande rouge, du poisson, des œufs, des fruits secs, des céréales enrichies, du pain complet et des légumes verts à feuilles. Ces aliments contiennent tous des nutriments importants en plus du fer. Le fer est mieux absorbé par votre corps si vous mangez des aliments riches en vitamine C en même temps. Pensez par exemple à boire un verre de jus d’orange avec vos céréales au petit-déjeuner ou à manger un fruit frais en plus de votre plat principal. Si votre taux de fer est trop bas, votre sage-femme vous recommandera peut-être de prendre des compléments de fer. De tels compléments sont à prendre uniquement sur indication de votre médecin ou de votre sage-femme étant donné que tous les compléments ne sont pas sans danger dans le cadre de la grossesse.
  • Les vitamines sont essentielles pour la santé et le développement. Il est conseillé aux femmes enceintes de prendre 10 μg de vitamine D par jour. La vitamine D est importante pour la formation des os et des dents. Cependant, elle n’est présente qu’en petite quantité dans un nombre limité d’aliments et dans la lumière du soleil. Attention : certaines vitamines, comme la vitamine A, peuvent être dangereuses pour votre bébé. Par conséquent, consultez toujours votre médecin avant de prendre des compléments lors de la grossesse. Si vous preniez des compléments multivitaminés avant de tomber enceinte et souhaitez continuer à les prendre, assurez-vous, auprès de votre médecin, que ces compléments sont compatibles avec la grossesse.
  • Pour favoriser le développement du cerveau de votre bébé, essayez de consommer 200 mg de DHA supplémentaires chaque jour. Les poissons gras constituent une excellente source de DHA. La consommation d’une ou deux portions par semaine permettra des apports suffisants en DHA pour vous et votre bébé. Il est toutefois recommandé de ne pas dépasser deux portions par semaine en raison des toxines que les poissons gras peuvent contenir. Les jours où vous ne mangez pas de poisson gras, grignotez une poignée de fruits à coque ou démarrez votre journée avec un bol de céréales complètes pour un apport satisfaisant en autres acides gras oméga-3.

Pendant la grossesse, certains aliments sont à éviter pour votre santé et celle de votre bébé :

  • Les aliments suivants vous exposent à des risques d’intoxication alimentaire :
    • Œufs crus ou partiellement cuits et tous les produits en contenant (mayonnaise, certaines crèmes glacées et mousses maison, etc.)
    • Viande saignante ou pas assez cuite, poisson et poulet pas assez cuits
    • Tartare de saumon, saumon fumé et sushis ou produits contenant de la viande crue ou du poisson cru
  • Aliments contenant des éléments susceptibles de nuire à votre bébé :
    • Lait, fromage ou yaourt non pasteurisé
    • Le foie ou les produits contenant du foie présentent un risque de listériose et peuvent contenir des niveaux élevés de vitamine A, potentiellement dangereux pour votre bébé. L’espadon, le marlin et le requin peuvent contenir du mercure, ce qui peut nuire au développement du système nerveux de votre bébé. Il convient donc d’éviter ces espèces de poissons. Les poissons gras, comme le maquereau, le thon, la sardine et la truite, peuvent également contenir de petites quantités de toxines, mais ces poissons fournissent aussi de nombreux nutriments intéressants. Par conséquent, limitez votre consommation de ces poissons à deux portions hebdomadaires.

Votre santé pendant le premier trimestre

Durant le premier trimestre, vous pouvez vous sentir mal ou avoir des nausées matinales, en particulier lors des 6e et 8e semaines de grossesse. En effet, les hormones de la grossesse sont de plus en plus abondantes et peuvent provoquer des nausées. Pour limiter ces nausées, essayez de manger souvent, mais en petites quantités. Beaucoup de mamans considèrent que grignoter un biscuit sec le matin avant de se lever peut aider à réduire ces nausées. Tâchez surtout d’avoir une alimentation saine.

À ce stade, la situation est parfois désagréable et les nausées peuvent persister quelques semaines encore. Mais rassurez-vous en vous disant qu’autour de la 12e ou 14e semaine, ces symptômes auront généralement disparu. Notez que les nausées, matinales ou non, sont parfaitement normales lors d’une grossesse.  

Lectures complémentaires

Pregnant woman holding her scan

Deuxième trimestre: Semaines 13 à 27

Vous amorcez le deuxième trimestre. C’est une grande étape car c’est souvent à ce moment que vous commencez à annoncer la nouvelle à vos amis et à votre famille.

En savoir plus

Pregnant woman standing in front of a beautiful sunset

Troisième Trimestre: Semaines 28 à 40

Tandis qu’approche le troisième trimestre de grossesse, le développement de votre bébé est rapide. À ce stade, il n’est pas rare d’avoir des douleurs car le poids que vous portez augmente.

En savoir plus

Avis important

By clicking on the "Continue" button, you can learn more about infant nutrition. If you choose to continue, you agree that Danone is supplying this information at your individual request for information purposes. Breastmilk is the ideal food for infants: it is best adapted to their specific needs. A healthy and balanced diet of the mother is important for the preparation and continuation of breastfeeding. Mixed breastfeeding can interfere with breastfeeding and reduce milk production. It’s hard to reverse the choice of not breastfeeding. If an infant formula is used for a non-breastfed baby, it is important to carefully observe the instructions for preparation and use and to follow the advice of the medical profession. Incorrect use could pose a risk to the child’s health. Socio-economic implications must be considered in the use of infant formula. After 6 months, in addition to breastmilk, water is the only essential drink. Do not hesitate to consult your health care professional if you need advice on feeding your baby.

CORONAVIRUS (COVID-19):
Comment vous protéger et protéger votre bébé ?