Deuxième trimestre: Semaines 13 à 27

Vous amorcez le deuxième trimestre. C’est une grande étape car c’est souvent à ce moment que vous commencez à annoncer la nouvelle à vos amis et à votre famille.

Votre bébé grandit dans votre ventre et votre corps connaît également quelques changements au cours du deuxième trimestre de grossesse. Les hormones de la grossesse ont un impact à la fois physique et psychologique. Si leur humeur peut être changeante, de nombreuses femmes enceintes connaissent un regain d’énergie au deuxième trimestre, qui coïncide généralement avec la disparition des nausées matinales.

Le développement de votre bébé au deuxième trimestre

Le deuxième trimestre est une autre phase importante pour le développement de votre bébé. Votre bébé est de plus en plus actif et commence à bouger davantage. Lorsque vous êtes enceinte de 17 semaines, tous les grands systèmes de l’organisme de votre bébé sont en place.

Votre bébé va aussi développer son ouïe. D’ici la 22e semaine, il entendra suffisamment bien pour être apaisé par votre voix et aura peut-être un rythme de sommeil et d’éveil régulier.

Au cours du deuxième trimestre, les autres sens de votre bébé se développent rapidement aussi et ses yeux deviennent plus sensibles à la lumière.

Que manger pendant le deuxième trimestre ?

Pour permettre le bon développement de votre bébé, une alimentation complète et saine est primordiale :

  • S’il est tentant d’utiliser l’excuse de « manger pour deux » pendant la grossesse, vous n’avez en réalité pas besoin d’augmenter votre apport calorique jusqu’à votre troisième trimestre. Toutefois, il est important d’avoir une alimentation équilibrée pour fournir à votre bébé les nutriments dont il a besoin pour grandir et se développer. Veillez à intégrer de nombreux fruits et légumes, des céréales et du pain complets, ainsi que des produits laitiers pauvres en matières grasses, comme des yaourts et du fromage, pour un apport quotidien suffisant en calcium.
  • Le cerveau de votre bébé se développe rapidement, notamment la 21e semaine, et a besoin d’acides gras oméga-3 et oméga-6 spécifiques, connus sous le nom d’acides gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI-LC). Votre bébé trouve les AGPI-LC dont il a besoin dans vos propres réserves et s’approvisionne via le placenta pendant la grossesse, puis grâce au lait maternel après la naissance. Il est donc indispensable de manger des aliments riches en oméga-3 comme des poissons gras, parmi lesquels du maquereau, de la sardine et de la truite. Il est cependant déconseillé de dépasser deux portions de poisson gras par semaine et de prendre des compléments à base d’huile de poisson car certains contiennent des niveaux élevés de vitamine A, ce qui peut être dangereux pour votre bébé.
  • En plus d’être bon pour les os, le calcium aide les muscles à fonctionner correctement et constitue un élément important pour une alimentation équilibrée pendant la grossesse.
  • Une alimentation saine et variée contient des produits riches en calcium, à commencer par des produits laitiers pauvres en matières grasses, comme du fromage, des yaourts ou du lait écrémé, ainsi que des sardines en conserve, des graines de sésame, des légumes verts à feuilles, du tofu, des haricots blancs et des figues. De nombreuses céréales sont désormais enrichies en calcium et n’oubliez pas de boire le lait qui reste au fond de votre bol de céréales. En optant pour des produits laitiers pauvres en matières grasses, vous ne réduirez pas l’apport en calcium, seulement le nombre de calories. Les aliments riches en iode, comme le lait, favorisent la fonction cognitive. Toutes les femmes ont besoin d’au moins 0,14 mg d’iode par jour. Si vous vous inquiétez pour votre niveau d’iode, parlez-en à votre médecin ou votre sage-femme, qui pourra vous prescrire des compléments si nécessaire.
  • Au deuxième trimestre, notamment à partir de la 26e semaine, votre bébé entre dans une phase de croissance physique importante et de développement cérébral rapide. Votre alimentation doit inclure des sources d’acides gras polyinsaturés à longue chaîne (AGPI-LC), dont l’acide docosahexaénoïque (DHA), pour favoriser ce développement rapide du cerveau.

Pour un bon apport en AGPI-LC, et notamment en DHA, essayez de manger une à deux portions de poisson gras par semaine, comme du maquereau, de la sardine, du thon frais et du saumon. Évitez d’en manger davantage en raison des niveaux élevés de polluants et de mercure que ces poissons peuvent contenir.

Échographie morphologique

Au cours du deuxième trimestre, vous aurez votre échographie de la 20e semaine. L’objectif est de vérifier que tout va bien et que votre bébé se développe normalement.

L’échographie dure environ 15-20 minutes. Pendant celle-ci, l’échographiste recherche d’éventuelles anomalies dans la croissance et le développement de votre bébé, et vérifie la position du placenta. Par ailleurs, il sera peut-être en mesure de vous révéler le sexe de votre bébé !

Votre santé pendant le deuxième trimestre

Envies alimentaires et brûlures d’estomac

À ce stade (notamment lors des 16e et 17e semaines), de nombreuses femmes déclarent avoir des envies alimentaires particulières, qui peuvent aller de plats au curry épicés à des pêches mûres et juteuses.

Les remontées acides ou brûlures d’estomac, qui se font sentir par des douleurs aigues au milieu de votre buste, sont courantes pendant la grossesse. Elles peuvent notamment survenir si vous vous allongez après un repas car le suc gastrique libéré pour digérer les aliments remonte alors dans l’œsophage.

Ces astuces testées et approuvées peuvent vous aider à éviter et à soulager ces troubles :

  • Mangez souvent et en petites quantités au lieu de faire de gros repas.
  • Ne mangez pas juste avant d’aller vous coucher : laissez à votre corps quelques heures pour digérer votre repas.
  • Buvez un verre d’eau pour refroidir les brûlures d’estomac. En revanche, évitez le lait, qui peut empirer le phénomène.
  • Dormez en surélevant légèrement le haut de votre corps avec des oreillers afin de soutenir votre dos et votre cou.
  • Recueillez le maximum de conseils médicaux et ne prenez pas de médicaments contre les indigestions sans avoir consulté votre médecin.

Votre poids et son évolution

Tandis que vous approchez de votre troisième trimestre de grossesse, votre bébé grandit rapidement. La prise de poids durant la grossesse est nécessaire et normale. Elle est en effet essentielle pour la croissance et le développement de votre bébé, et permet de constituer des réserves alimentaires pour l’allaitement. Le nombre de kilos qu’il est conseillé de prendre dépend de votre poids avant la grossesse. Si vous aviez un poids normal, la prise de poids doit être de 10 à 13 kg environ pendant la grossesse. Si vous étiez en surpoids, une prise de poids de 7 à 11 kg environ est considérée comme adaptée.

Regain d’énergie

Pendant le deuxième trimestre, vous trouverez probablement que vous avez beaucoup plus d’énergie qu’au premier trimestre. Si vous avez envie de faire de l’exercice et de mettre cette énergie à profit, assurez-vous au préalable que l’activité choisie est sûre. Consultez toujours votre médecin avant de commencer une nouvelle activité.

Lectures complémentaires

Le corps après la grossesse

La grossesse et l’accouchement peuvent avoir un énorme impact physique et psychologique.

En savoir plus

Pregnant woman standing in front of a beautiful sunset

Troisième Trimestre: Semaines 28 à 40

Tandis qu’approche le troisième trimestre de grossesse, le développement de votre bébé est rapide. À ce stade, il n’est pas rare d’avoir des douleurs car le poids que vous portez augmente.

En savoir plus

Avis important

By clicking on the "Continue" button, you can learn more about infant nutrition. If you choose to continue, you agree that Danone is supplying this information at your individual request for information purposes. Breastmilk is the ideal food for infants: it is best adapted to their specific needs. A healthy and balanced diet of the mother is important for the preparation and continuation of breastfeeding. Mixed breastfeeding can interfere with breastfeeding and reduce milk production. It’s hard to reverse the choice of not breastfeeding. If an infant formula is used for a non-breastfed baby, it is important to carefully observe the instructions for preparation and use and to follow the advice of the medical profession. Incorrect use could pose a risk to the child’s health. Socio-economic implications must be considered in the use of infant formula. After 6 months, in addition to breastmilk, water is the only essential drink. Do not hesitate to consult your health care professional if you need advice on feeding your baby.

CORONAVIRUS (COVID-19):
Comment vous protéger et protéger votre bébé ?